Bilan de l’été 2019

Si l’été cette année a plutôt été synonyme de repos pour la majeure partie du temps, cela m’a permis de développer de nouvelles idées.

Romans

Le processus maudit : j’ai fini un premier jet de Huis clos, une pièce de théâtre d’espionnage humoristique. Entre temps, le projet s’est transformé en une pièce radiophonique en 3 épisodes et il est en cours de réflexion. J’ai également fini un Carnet de la honte en salle blanche, un recueil d’anecdotes sur mon travail de thèse. J’ai également commencé une fiction interactive sur Comment finir sa thèse.

Nouvelles

Un soir à la bibliothèque : j’ai pu recevoir quelques critiques sur cette nouvelle fantastique/horreur écrite en  2014. Il reste encore beaucoup d’améliorations et elle est en cours de correction.

Autres/Publication

L’anthologie sur le 7e tournoi des nouvellistes a enfin été publiée avec ma nouvelle Le dernier amour d’Athéna dans la liste des retenus et voici le lien ebook pour l’obtenir gratuitement. Si vous voulez avoir un livre papier, il est disponible sur cette plateforme.

J’ai réalisé un album photo sur mes travaux de thèse intitulé De l’autre côté des coulisses qui va s’intégrer à mon roman Le processus maudit, suite de La vengeance du poulpe.

Cet été a déclenché de nombreuses idées suite à la fin de ma thèse et comme il est possible de le constater, la page n’est pas encore tournée puisque les idées créatives à ce sujet fusent dans ma tête.

 

Bilan mensuel de juin 2019

Voici le premier bilan mensuel de mon blog d’autrice, qu’ai-je donc effectué au cours de ce mois?

Romans

La vengeance du poulpe : Après avoir fini d’écrire ce roman, j’ai pu obtenir les premières corrections sur le prologue que je n’ai pas eu le temps de traiter.

Le processus maudit P1 : 107 mots écrit sur la suite de la vengeance du poulpe (T3 de la trilogie scientifique)

Nouvelles

La disparition de la fée Viviane (2650 mots) : écrit et soumis à un appel à textes de Fantasy Art and Studies sur le thème de la fantasy arthurienne

Un bon jour (690 mots) :  écrit et soumis à un appel à textes contemporain de L’Aleph Ecriture sur le thème Dans la ville. J’ai déjà reçu un refus entre temps le 2/07, ils ont reçu 414 nouvelles et vont en publier 15 dans un recueil.

Autres

J’ai enfin après de longues années obtenu le titre de docteur en physique ce qui explique mon activité réduite autour de l’écriture, j’ai écrit 3447 mots le mois dernier et soumis 2 nouvelles à des appels à textes.

 

Compte-rendu du speed dating des Imaginales 2019

Le festival des littératures de l’imaginaire, appelé les Imaginales, s’est déroulé du 23 au 26 mai 2019 à Épinal. Lors de ce festival, les apprentis auteurs peuvent participer à un « speed dating » avec des éditeurs. Il s’agit de 7 minutes d’entretien dans lequel l’auteur donne un résumé de son roman et explique en quoi son roman mérite d’être publié dans la maison d’édition représentée. Bien entendu, le représentant de la maison d’édition ne donne pas son accord de publication sur un résumé mais cela permet à l’auteur d’estimer ses chances et de constater comment fonctionne chaque maison d’édition.

J’ai eu l’honneur de participer à un speed dating avec 6 maisons d’éditions, dont une grosse, quelques moyennes et quelques petites et je vous propose mon expérience du speed dating. J’étais venue vendre mon roman La vengeance du poulpe avec le résumé suivant: « Dans un futur proche, une jeune scientifique et son professeur étudient les propriétés des poulpes au détriment de la vie de ces derniers. Mais le premier survivant de l’expérience, doté maintenant d’un pouvoir spatio-temporel, a bien l’intention de venger la mort de ses congénères… »
Tout d’abord, je donnerais quelques conseils pour cette expérience un peu stressante : dès que j’ai senti que l’éditeur n’accrochait pas, j’ai préféré recentrer les discussions sur la maison d’édition plutôt que de m’acharner et ce n’est pas grave de ne pas avoir des réussites à chaque fois. Je vous conseille également de venir avec une brochure contenant au moins vos coordonnées (si le courant passe bien) et un résumé de votre histoire, cela permettra à l’éditeur de le prendre avec lui s’il est intéressé et cela m’a pas mal rassurée. Si possible, c’est bien d’étudier les collections des maisons d’édition, cela m’a permis de convaincre un éditeur qui n’était pas très emballé à la base.

Un florilège des questions posées:
– Quels sont les personnages de l’histoire ? (LA question que j’ai trouvé banale)
– Pourquoi ce titre ?
– Comment les événements s’enchaînent-ils et quelles sont les péripéties ?
– Quelle est la taille du roman et est-ce une série ? (les éditeurs sont assez frileux avec les séries)
– Quels sont les thèmes que vous voulez aborder ?
– Quel type de fin conclut le roman ?

Sur les six éditeurs vus, deux m’ont pris la brochure et ont promis de me recontacter, deux m’ont incité à envoyer mon roman et les deux derniers n’étaient pas intéressés du tout, donc globalement une bonne expérience en soi et qui pourra peut-être, on ne sait jamais !, déboucher sur une publication. Je tais les noms des maisons d’édition par souci de confidentialité car rien n’est encore promis.

 

Qui suis-je ?

Bonjour !

Je m’appelle Claire et je vous présente ce nouveau site d’écriture où vous pourrez :

  • Avoir des informations sur mes nouvelles publications
  • Connaître les projets sur lesquels je travaille
  • Connaître mes futures dates de salons ou de dédicaces
  • En savoir plus sur les appels à textes (ATs) auxquels je participe et ceux qui m’intéressent.